Err

EURL E-CHOPPES
" Une manif dans les Feuillants"
Tehan HURET , jeune ancien élève
Au printemps 2005, lors de la réforme des lycées prévue par le plan Fillon, il y avait des manifestations et à Poitiers notamment, plusieurs lycées publics étaient bloqués car en grève.
Une manifestation fut organisée dans le but de rallier les jeunes lycéens des Feuillants à leur mouvement. Le mot d’ordre était «les Feuillants avec nous !» Les surveillants ont réussi à tenir verrouillées les entrées pendant environ une heure, puis la manifestation a « déboulé » par l’entrée principale avec un peu plus de 100 personnes, mais sans doute moins de 200.
Arrivés en bas du grand escalier, nombreux sont ceux qui étaient émerveillés et impressionnés. S’en suivit un tumulte de jeunes courant et criant dans les couloirs, avec aussi quelques poubelles qui volaient du haut de l’escalier (abîmant d’ailleurs le pendule de Foucault : il n’y a pas eu d’autres dégâts).
On entendait : « C’est génial ici ! ! !, » ou encore « Il faut que je m’inscrive ici l’année prochaine! ! !» Tous ont succombé au charme du bâtiment et de sa cour intérieure.Il est vrai que l’on ne peut comparer ce lycée avec les blocs de béton qu’ils fréquentaient... La majorité des manifestants sont restés dans l’enceinte du lycée pendant tout l’après-midi,profitant de la beauté des lieux. La plupart sont restés assis dans l’herbe à deviser au soleil. Seule une quinzaine d’élèves sont montés vers la place du marché afin de poursuivre la manifestation (les organisateurs dépités ont même dû annuler les actions prévues dans l’après-midi). L’opération de séduction s’est retournée contre eux : ils voulaient convaincre les Feuillants, mais c’est les Feuillants qui les ont convaincus ! ! !